Nombre total de pages vues

mercredi 24 octobre 2012

Mesylate d’imatinib pour traitement des neurofibromes plexiformes chez des patients atteints de neurofibromatose de type1: un essai de phase 2

Neurofibrome plexiforme. In La revue de médecine interne, Volume 26, Issue 3, Pages 196-215
Source iconogrraphique et légendaire: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0248866304002437

Les neurofibromes plexiformes sont des tumeurs à évolution lente résistant à la chimiothérapie, apparaissant chez des patients atteints de neurofibromatose de type1 (NF1). Il n’existe aucune option thérapeutique pour les patients atteints de neurofibromes plexiformes inopérables, du fait de leur localisation à proximité d’organes vitaux. Nous avons entrepris un essai ouvert de phase 2 afin d’évaluer l’effet du mesylate d’imatinib sur la diminution en volume de neurofibromes plexiformes significatifs sur le plan clinique, chez des patients atteints de NF1.

Les patients éligibles devaient être âgés de 3 ans à 65 ans, atteints de NF1 et être porteurs d’un neurofibrome plexiforme significatif sur le plan clinique. Les patients ont reçu quotidiennement du mésylate d’imatinib, à raison de 220 mg/m2 deux fois par jour chez les enfants; et de 400 mg deux fois par jour chez les adultes, pendant six mois. Le paramètre principal d’efficacité était une diminution de 20% ou plus en taille des tumeurs plexiformes, mesurée par IRM séquentielle. Les données cliniques étaient analysées sur la base de la population en intention de traiter ; une analyse secondaire était aussi effectuées sur les patients ayant pris le mésylate d’imatinib sur six mois. (…).

Six des 36 patients (17%, Intervalle de Confiance  - IC - 95% 6-33), recrutés selon la procédure « en intention de traiter », ont montré une réponse objective au mésylate d’imatinib, avec pour résultat une diminution de 20% ou plus du volume de leur tumeur. Des 23 patients qui ont reçu le mésylate d’imatinib pour au moins 6 mois, six (26%, IC 95% 10-48) ont montré une diminution de 20% ou plus, en volume, d’une ou plusieurs tumeurs plexiformes. Les évènements indésirables les plus fréquents étaient éruptions cutanées (cinq patients) et œdèmes accompagnés de gain de poids (six patients). Les évènements indésirables les plus sévères incluaient neutropénies réversibles de grade 3 (deux patients), hyperglycémie de grade 4 (un patient), et augmentation des concentrations en aminotransférase de grade 4 (un patient).

Le mésylate d’imatinib pourrait être utilisé dans le traitement des neurofibromes plexiformes chez des patients atteints de NF1. Un essai clinique multi-institutionnel est recommandé pour confirmer ces résultats. Dr Kent A Robertson et al, in The Lancet Oncology, Early Online Publication, 23 October 2012, in press 

Financement : Novartis Pharma, Centre Simon du Cancer de l’Université de l’Indiana, Centre Herman B Wells de l’Université de l’Indiana pour la Recherche en Pédiatrie

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ