Nombre total de pages vues

lundi 22 octobre 2012

Reprogrammation métabolique par les histones désacétylases de classes I et II

Mouvement des groupements acetyl (désactylation et acétylation des protéines) dans la cellule. Figure A: dans une cellule normale, la protéine HDAC8 a pour fonction de retirer un groupement acétyl (drapeau rouge) préalablement fixé au complexe de la cohésine par les enzymes Esco1 et Esco2. Figure B: la mutation du gène HDAC8 altère la fonction de cette protéine, perturbe la régulation de la cohésine; et se trouve ainsi responsable du syndrome Cornelia de Lange. © IGDR, Erwan Watrin
Source: 
http://www.cnrs.fr/insb/recherche/parutions/articles2012/e-watrin.html

Des évidences de plus en plus nombreuses suggèrent que l’acétylation des protéines joue un rôle majeur, et à plusieurs niveaux, dans le contrôle du métabolisme. Les enzymes catalysant l’adjonction ou le retrait de groupements acetyl sont appelées histone acetyltransférases (HATs) et histone désacétylases (HDACs) respectivement. Plusieurs études récentes ont mis en lumière de nouveaux mécanismes et situations dans lesquels différentes HDACs jouent des rôles cruciaux dans le contrôle métabolique. La compréhension du rôle des HDACs de classes I et II au niveau de différentes voies métaboliques pendant le développement, de même que sur la physiologie et la pathologie de l’organisme adulte, mènera vers de nouvelles thérapeutiques des maladies métaboliques. Nous passons en revue ici la compréhension actuelle des contributions respectives des HDACs de classe I et II dans le contrôle métabolique. Maria M. Mihaylova and Reuben J. Shaw, in Trends in Endocrinology and Metabolism, online 9 October 2012, in press

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ