Nombre total de pages vues

mardi 4 décembre 2012

Guidage péropératoire par échographie pour excision d’un cancer du sein (essai COBALT) : une étude multicentrique, randomisée et contrôlée

Cryothérapie péropératoire avec guidage échographique; a: cryoablation péropératoire d'une tumeur centrale (flèche), combinée à de multiples tumorectomies sur lésions exophytiques (astérisques); b: échographie péropératoire en phase de congélation. (...). In Journal de Radiologie, Volume 92, Issue 9, September 2011, Pages 774 - 788
Source: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0221036311003751

La chirurgie conservatrice dans le traitement du cancer du sein palpable est associée à des marges tumorales pour environ 41% des cas et pour des volumes d’excision très importants. La chirurgie guidée par ultrasons possède le potentiel de résoudre ces problèmes, en permettant une amélioration de la précision dans la chirurgie du cancer du sein palpable. Notre but était de comparer la chirurgie par guidage ultrasons interposé avec la chirurgie standard dans la chirurgie guidée de résection du cancer du sein palpable – avec prise en compte du statut de marge et d’étendue du tissu sein simultanément excisé.
Dans cette étude randomisée et contrôlée, des patientes atteintes d’un cancer du sein palpable T1-T2 invasif ont été recrutées dans six centres médicaux au Pays – Bas entre  octobre 2010 et mars 2012. Les patientes éligibles ont été réparties de manière aléatoire pour soumission à chirurgie guidée par ultrasons ou chirurgie guidée par palpation sous ratio 1 :1 à l’aide d’une séquence aléatoire générée par ordinateur et stratifiées par centre. Les patientes et les investigateurs avaient connaissance de l’attribution des traitements (étude ouverte). Les mesures principales effectuées étaient la marge chirurgicale impliquée, le besoin d’un traitement additionnel, et l’excès de tissu sain résecté (défini par le rapport volume total de tissu excisé/diamètre de la tumeur) Les données étaient analysées sur population en intention de traiter. (…).
 134 patientes se sont vues éligibles pour allocation randomisée. Deux (3%) des 65 patientes désignées pour chirurgie guidée par ultrasons ont montré des marges de chirurgie en comparaison des 12 (17%) des 69 patientes assignées à chirurgie guidée par palpation (différence = 14% ; Intervalle de Confiance – IC – 95% 4-25 ; p=0,0093). Sept (11%) patientes ayant été soumises à chirurgie guidée par ultrasons et 19 (28%) de celles ayant subi une chirurgie guidée par palpation ont eu recours à un traitement additionnel (17%, 3-30 ; p=0,015). La chirurgie guidée par ultrasons a résulté en des volumes excisés plus petits  (38 [SD 26]* versus 57 [41] cm; différence 19 cm3, IC 95% 7-31 ; p=0,0002) et un taux de résection diminué (1,0 [SD 0,5] versus 1,7 [1,2] ; différence 0,7 ; IC 95% 0,4-1,0 ; p=0,0001) en comparaison de la chirurgie guidée par palpation.

En comparaison de la chirurgie guidée par palpation, la chirurgie guidée par ultrasons peut diminuer la proportion des marges de résection impliquées de manière significative, réduisant ce faisant le besoin d’une nouvelle excision, d’une mastectomie, et des « coup de pouce » de radiothérapie parfois nécessaires. En obtenant des volumes optimaux de résection, la chirurgie guidée par ultrasons réduit la résection non nécessaire de tissu sain et pourrait contribuer à l’amélioration des résultats en matière esthétique et en matière de qualité de vie. Nicole MA Krekel MD et al, in The Lancet Oncology, Early Online Publication, 4 December 2012

Financement: Fondation Flamande “Dutch Ribbon”, Fondation Osinga-Kluis, Toshiba Medical Systems

 Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ