Nombre total de pages vues

vendredi 1 mars 2013

Oncogènes dans le cancer bronchique non à petites cellules: nouvelles connaissances et dynamiques thérapeutiques

Proposition d'algorithme de prise en charge en 1ère ligne dans les CBNPC au stade métastatique. RO: réponse objective; Mut.: mutation; CI: contre indication. In Revue des Maladies Respiratoires Actualités, Volume 3, Issue 4, September 2011, Pages 365 - 371
Source: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1877120311701240

Le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) est une pathologie hétérogène difficile à soigner. Grâce aux efforts ayant permis de définir les mécanismes moléculaires impliqués dans l’oncogenèse pulmonaire, les approches ciblées sur le plan moléculaire offertes aux patients atteints d’un cancer du poumon ont maintenant atteint le secteur clinique. Bien que certains mécanismes moléculaires de carcinogenèse pulmonaire soient d’ores et déjà élucidés, le pronostic pour les patients demeure médiocre. Le but de cette revue de littérature est de mettre l’accent sur les associations fonctionnelles d’oncogènes clefs, responsables de la tumorigenèse pulmonaire, se présentant comme molécules cibles identifiables. Les oncogènes résultent de l’acquisition de mutations successives au niveau d’un gène donné avec pour conséquence un gain de fonction(s) dominante(s) de la protéine ciblée. Dans cette situation, un seul allèle mutant est suffisant pour induire une transformation maligne. Phénomène important, les tumeurs se nourrissent des altérations causées par l’activation oncogénique et une signalisation augmentée. Des évidences de plus en plus abondantes appuient la justification du ciblage des voies de signalisation oncogéniques plutôt que le ciblage d’un seul oncogène. Une priorité claire pour les chercheurs et les cliniciens est de mieux comprendre la complexité du réseautage biologique sous-jacent dans la pathogénèse du cancer. Ce changement de méthodes d’élaboration de thérapies devrait efficacement améliorer les résultats chez les patients. Dr Giulia M Stella PhD et al, in The Lancet Respiratory Medicine, Early Online Publication 1 March 2013

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ