Nombre total de pages vues

mercredi 3 juillet 2013

Différences entre réparations de liaisons interbrins de l’ADN pendant et indépendamment de la phase S

Schéma hypothétique des étapes de la réparation des mésappariements des bases. In Cancer Radiothérapie Volume 4, Issue 5, 10 September 2000, Pages 335 - 354
Source iconographique et légendaire:  http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1278321800000081
Les liaisons interbrins (ICLs) de l’ADN sont des lésions complexes qui ont pour effet de bloquer les transactions au niveau de l’ADN, notamment réplication, recombinaison, et transcription en ARN. Les ICLs survenant spontanément sont rares, elles sont la cause principale de toxicité suite à l’administration de divers médicaments de chimiothérapie contre le cancer, générateurs d'ICLs. Les ICLs subissent des réparations pendant et indépendamment de la phase S, par des voies de signalisation qui se chevauchent, de même que par des mécanismes distincts. Ici, nous discutons des quelques récents éclairages publiés sur les mécanismes de réparation des ICLs, dépendant et ne dépendant pas de la réplication, en portant une attention particulière sur les différences entres les divers modes de réparation. Hannah L. Williams, Max E. Gottesman, et Jean Gautier, in Trends in Biochemical Sciences – 989, online 3 July 2013

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ