Nombre total de pages vues

mercredi 30 avril 2014

PPARγ, cartographie de l’adipogénèse et au-delà

Exemple de l'implication des ligands PPAR gamma dans la messagerie génique de la cellule. En infectant la cellule trophoblastique, le cytomégalovirus (CMV) active la synthèse de lipides bioactifs tels les prostaglandines dont des activateurs du récepteur nucléaire PPAR gamma. PPAR gamma activé agit alors comme facteur de transcription induisant d'une part l'expression de gènes viraux, comme celui qui code la protéine virale IE2, et régulant d'autre part l'expression de gènes cellulaires impliqués dans la migration et l'invasion trophoblastique.
Source iconographique (Fournier-Davrinche/Inserm) et légendaire:   http://assasmus.unblog.fr/2010/05/31/
Le récepteur activé par les proliférateurs de peroxysomes γ (PPARγ) est un membre de la superfamille des récepteurs nucléaires (RN) facteurs de transcription ligand-dépendants (FTs) ; il agit comme régulateur majeur de la différenciation des adipocytes et de leur métabolisme. Nous passons ici en revue les percées réalisées dans la compréhension de la régulation du gène PPARγ ainsi que de sa fonction dans un contexte chromatinien. Il est maintenant établi qu’une équipe comprenant de multiples TFs induisent le PPARγ pendant l’adipogénèse, et que d’autres TFs coopèrent avec PPARγ afin d’assurer la faculté de liaison génique spécifique à l’adipocyte et sa fonction. Nous discutons en quoi ces mécansimes diffèrent de ceux propres à d’autres cellules exprimant PPARγ comme les macrophages et comment ces mécanismes opérant au niveau du génome entier sont préservés dans l’évolution, en dépit de la modeste conservation des sites de liaison comme tels. Ces considérations émergentes s’ajoutent à notre compréhension actuelle de la fonction PPARγ de même que sur le développement de l’adipocyte et de sa physiologie. Martina I. Lefterova et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism – 955, publication en ligne en avant-première 29 avril 2014


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ