Nombre total de pages vues

vendredi 23 mai 2014

En Une. Thérapie de remplacement en continu de la fonction rénale chez les nouveaux – nés et petits enfants : développement et utilisation pour la première fois chez l’être humain d’un appareillage miniaturisé (CARPEDIEM)

Machine CARPEDIEM. Copyright: Claudio Ronco.
Source iconographique et légendaire: www.thelancet.com
La dialyse péritonéale est une thérapie de remplacement de choix pour l’insuffisance rénale aiguë chez les nouveau-nés, mais cette technique n’est pas utilisable ou efficace dans tous les cas. Les machines utilisées pour la thérapie de remplacement en continu (CRRT) le sont hors indication chez des bébés d’un poids inférieur à 15 kg sans être spécifiquement conçues pour de petits enfants. Notre but était de lancer le projet et la création une machine CRRT destinée aux nouveaux–nés et aux petits enfants spécifiquement.

Nous avons planifié de manière prospective un projet de conception, maquettage et création d’une  machine de dialyse cardio-rénale pédiatrique d'urgence (CARPEDIEM), spécifiquement pour les nouveau-nés et petits enfants. Nous avons créé un nouveau dispositif médical et l’avons évaluée sur des tests de laboratoire in vitro, développée de manière à satisfaire aux normes en vigueur, et obtenu une autorisation pour utilisation chez l’homme. Une fois approuvée, nous avons fait usage de cette machine pour soigner des nouveaux – nés gravement malades.

Les caractéristiques principales de CARPEDIEM sont tout d’abord un faible volume d’amorce du circuit (moins de 30 ml), des pompes à galets miniaturisées, et un contrôle précis de l’ultrafiltration à l’aide d’un calibrage permettant une précision au gramme près. Des tests effectués in vitro ont confirmé qu’à la fois l’appareillage et les logiciels de fonctionnement associés répondaient aux spécifications préétablies. Nous avons soigné un nouveau-né pesant 2.9 kg atteint de choc hémorragique, altération fonctionnelle organique multiple, et de surcharge liquidienne sur une durée de plus de 400 h à l’aide de la machine CARPEDIEM, en utilisant une hémofiltration veno-veineuse  continue, dialyse à l’albumine monoflux, échange de sang, et échange de plasma. La surcharge liquidienne de 65%, les concentrations en créatinine et bilirubine élevées, et l’acidose sévère du patient ont toutes été efficacement maîtrisées. Malgré la gravité de la maladie, la fonction des organes était restaurée et le nouveau-né a survécu. Il a pu quitter l’hôpital avec une insuffisance rénale légère ne nécessitant pas d’être placé sous CRRT.

La machine CARPEDIEM CRRT peut être utilisée pour plusieurs traitements différents et comme support dans les cas d’altération fonctionnelle organique multiple chez les nouveaux nés et les petits enfants. La machine CARPEDIEM pourrait permettre de réduire les cas où la dialyse péritonéale est indiquée, augmenter l’éventail d’indications pour l’usage de la CRRT, la rendre moins traumatisante, et amplifier son utilisation comme thérapie de support même quand la thérapie de remplacement en continu complète du rein n’est pas indiquée. Dr Claudio Ronco MD et al, The Lancet Online, Une de Page d’Accueil, 23 mai 2014

Financement: Associazione Amici del Rene di Vicenza


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ