Nombre total de pages vues

mardi 22 juillet 2014

Obésité, inflammation, et microbiote intestinal

"Notre contribution: microflore intestinale=méta-facteur de médiation de l'inflammation"
Fat-enriched diet: Régime alimentaire riche en graisse
Microflora: Microflore
Insulin resistance: Insulino-résistance
Immune system: Système immunitaire
Lipid load: Charge lipidique
 Adipose development: Développement du tissu adipeux
Inflammation: Inflammation
Source iconographique et légendaire: http://www.i2mc.inserm.fr/33303592/0/fiche___pagelibre/&RH=1310392587568
Comme la prévalence de l’obésité et maladies associées continue d’augmenter et que les coûts économiques et sociaux reliés ne cessent leur escalade, les stratégies innovantes pour le combat contre cette pandémie, au-delà des activités de prévention primaire et d’interventions traditionnelles sur le mode de vie, sont d’un urgent besoin. 
L’origine strictement biologique de la maladie représente une voie d’exploration plus approfondie dans ce contexte. Quelques marqueurs inflammatoires clé ont été associés concrètement à l’obésité aux risques de conséquences délétères propres aux maladies associées à l’obésité à la fois, ce qui suggère que le processus inflammatoire à bas bruit est un facteur de risque sur lequel on peut potentiellement agir. Dans cette Revue de littérature, nous fournissons les évidences établissant les rôles du microbiote intestinal et des changements dans la perméabilité intestinale de potentiels médiateurs de l’inflammation dans l’obésité. La caractérisation approfondie des mécanismes impliqués dans la médiation de tels processus inflammatoires chez les personnes en surpoids et obèses pourrait offrir une opportunité unique pour le développement de stratégies d’intervention permettant d’agir sur les risques de maladies associées à l’obésité. Dr Amanda J Cox PhD et al, dans The Lancet Diabetes & Endocrinology, publication en ligne en avant – première, 22 juillet 2014


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ