Nombre total de pages vues

mardi 18 novembre 2014

#VIH1 #lymphocytes #TCD4 #SIDA #virulence Tendances temporelles des marqueurs diagnostiques de la virulence et de la transmissibilité du VIH-1 : étude observationnelle de cohorte

A propos du Sida. D'après Yves Lévy, P-DG de l'Inserm, "le vaccin préventif est le seul moyen de contrôler l'épidémie"
Source iconographique et légendaire: http://www.parismatch.com/Actu/Sante/Yves-Levy-P-DG-de-l-Inserm-L-objectif-est-d-eliminer-les-cellules-qui-contiennent-les-reservoirs-du-virus-644238
Les mesures des comptes en lymphocytes TCD4 et de la charge virale VIH-1 avant thérapie antirétrovirale sont des indicateurs de virulence. La variabilité de ces indicateurs dans le temps a des implications pour la prévention et le traitement. Le but de cette étude était de rechercher et d’étudier ces variabilités.

Les données ont été extraites de la collaboration « Action concertée sur la séroconversion au sida et de la mort » (CASCADE) réunissant principalement des cohortes de sujets devenus séropositifs. Les dénombrements longitudinaux des lymphocytes TCD4 et les mesures en charges virales plasmatiques effectuées avant l’initiation de la thérapie antirétrovirale ou la déclaration du SIDA ont été analysés à l’aide de modèles polynomiaux mixtes linéaires ou fractionnés d’ajustement avec prise en compte tous les biais potentiels possibles. Les effets de calendrier ont été modélisés par Spline Cubique Naturelle.

15 875 sujets devenus séropositifs entre 1979 et 2008 ont satisfait aux critères d’inclusion ; 3215 (20.3%) étaient des femmes ; la durée médiane de suivi était de 31 mois (Intervalle Interquartile [IQR] 14-62) ; le taux d’abandon avant l’initiation la thérapie antirétrovirale ou de la déclaration du SIDA était de 8.1%. Les comptages estimés de lymphocytes TCD4 au moment de la séroconversion pour un sujet typique ont chuté d’un niveau de 770 cellules / µl (Intervalle de Confiance [IC] 95% 750-800) au début des années 1980 pour atteindre un plateau d’environ 570 cellules / µl (555-585) après 2002. Les taux de perte de cellules TCD4 ont augmenté jusqu’en 2002. Les points de contrôle estimés de charge virale plasmatique ont augmenté de 4.05 log10 copies par ml (IC 95% 3.98-4.12) en 1980 à 4.50 log10 copies par ml (4.45-4.54) en 2002 avec une tendance de retour à des niveaux plus bas de charge par la suite. Les résultats restaient similaires en restreignant l’analyse à quelques échantillons, comprenant l’ajustement avec prise en compte de la mesure de charge virale, la limitation de la durée de suivi à trois ans, ou l’utilisation d’approches statistiques différant du cheminement statistique principalement employé.

Nos résultats fournissent de solides indications d’augmentation de virulence VIH-1 et de sa transmissibilité au cours du développement de l’épidémie, avec l’amorce d’un effet plateau dès 2002. Dr Nikos Pantazis PhD et al, dans The Lancet HIV, publication en ligne en avant – première, 18 novembre 2014

Financement : 7ème programme-cadre de l’Union Européenne

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ