Nombre total de pages vues

mercredi 25 mars 2015

#thelancet #hypertension #grossesse #accouchement Accouchement immédiat versus poursuite d’une grossesse dans des cas d’hypertension artérielle liés à la gestation entre 34 et 37 semaines de grossesse (HYPITAT-II) : étude ouverte, randomisée et contrôlée

La pré-éclampsie, caractérisée par une hypertension artérielle, est une maladie fréquente pendant la grossesse. (...).
Source iconographique et légendaire: http://www.topsante.com/maman-et-enfant/grossesse/la-grossesse-au-quotidien/grossesse-l-hypertension-arterielle-liee-a-la-naissance-d-enfants-autistes-74205
La gestion des troubles chez des femmes atteintes d’hypertension en période tardive de grossesse reste incertaine. Nous avons étudié l’effet d’un accouchement immédiat versus poursuite contrôlée de la grossesse chez la mère et le nouveau-né chez ces femmes.

Nous avons effectué un essai ouvert, randomisé et contrôlé, dans sept hôpitaux universitaires et 44 hôpitaux régionaux aux Pays – Bas. Des femmes, atteintes de troubles de la tension  artérielle non sévères liés à la grossesse entre la 34ème et la 37ème semaine de gestation, ont été réparties de manière aléatoire pour [induction au travail d’accouchement ou à césarienne (accouchement immédiat)] ou à une stratégie de poursuite contrôlée de la grossesse jusqu’à 37 semaines de gestation. Les critères primaires d’évaluation étaient matérialisés par la résultante des événements indésirables observés chez la mère (maladie thromboembolique, œdème pulmonaire, éclampsie, syndrome HELLP*, décollement placentaire, ou décès de la mère) et syndrome de détresse respiratoire chez l’enfant ; analysés chez tous deux sur population en intention de traiter. (…).

Entre le 1er mars 2009 et le 21 février 2013, 897 femmes ont été invitées à participer, 703 d’entre elles ont été recrutées et réparties de manière aléatoire pour accouchement immédiat (n=352) ou poursuite de la grossesse (n=351). La résultante des divers événements indésirables maternels a été perceptible chez quatre (1.1%) des 352 femmes subissant l’accouchement immédiat versus 11 (3.1%) des 351 femmes du groupe de poursuite de grossesse (risque relatif [RR] 0.36, Intervalle de Confiance [IC] 0.12-1.11 ; p=0.069). Un syndrome de détresse respiratoire a été diagnostiqué chez 20 (5.7%) des 352 nouveaux-nés du groupe accouchement immédiat versus six (1.7%) des 351 nouveaux – nés du groupe poursuite de la grossesse (RR 3.3, IC 95% 1.4-8.2 ; p=0.005). Aucun décès maternel ou néonatal n’est survenu.

Chez les femmes atteintes d’hypertension non sévères à 34-37 semaines de gestation, l’accouchement immédiat pourrait diminuer encore le risque déjà réduit d’événements indésirables chez la mère. Toutefois, un accouchement immédiat augmente le risque de syndrome de détresse respiratoire chez le nouveau-né; ainsi, la pratique en routine de l’accouchement immédiat ne semble pas justifiée et une stratégie de poursuite de la grossesse contrôlée jusqu’à détérioration de la situation clinique peut être prise en considération. Kim Broekhuijsen, MD et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant – première, 24 mars 2015

Financement : ZonMw

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ
    

*En obstétrique, le HELLP syndrome est considéré comme une complication grave ou une variante de pré-éclampsie chez la femme enceinte.  (Wikipedia)