Nombre total de pages vues

lundi 15 février 2016

#thelancet #paludisme #catastrophedesantépublique #pyréthrine Prévention d’une catastrophe causée par le paludisme : la résistance aux insecticides fera-t-elle dérailler le contrôle du paludisme ?

Pyréthrine I: R=CH3.
Pyréthrine II: R=CO2CH3
 Les pyréthrines sont un ensemble de substances dérivées des fleurs de pyrèthre de Dalmatie ou de certains chrysanthèmes, en particulier le chrysanthème de Perse (Tanacetum coccineum). Ces plantes en contiennent dans leur tissu une faible concentration. Le pyrèthre étant une plante d'altitude, sa floraison n'est réellement abondante qu'au-dessus de 1 600 m. (…). La pyréthrine a une activité insecticide ou répulsive.
Source iconographique et légendaire:https://fr.wikipedia.org/wiki/
   

La Journée Mondiale de Lutte contre le Paludisme 2015 a souligné les progrès réalisés en matière de méthodes nouvelles de prévention (vaccins et insecticides) et de traitement (médicaments à prise unique) de la maladie. Cependant, la résistance croissante aux médicaments et aux insecticides menacent les avancées réalisées grâce aux méthodes d’éradication existantes. La résistance aux insecticides a diminué l’efficacité de la classe d’insecticide à base de pyréthrine de synthèse la plus communément utilisée.  Ladite diminution de l’efficacité des insecticides a augmenté la survie des moustiques, prélude à une augmentation de l’incidence du paludisme et de ses issues fatales. Malgré d’intenses efforts de recherche, les nouveaux insecticides ne seront pas mis sur le marché avant 5 ans.

L’élimination du paludisme n’est pas possible sans un contrôle efficace et radical des moustiques. Donc, afin de combattre les menaces de résistance, les intervenants clés doivent adopter rapidement une approche multidimensionnelle incluant une réduction des coûts engendrés par le déploiement des nouvelles méthodes de gestion des résistances et par l’optimisation du développement concomitant des politiques mises en œuvre pour contrer cette catastrophe imminente de santé publique. Prof Janet Hemingway, DSc, et al, dans, The Lancet, publication en ligne en avant-première, 12 février 2016

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire