Nombre total de pages vues

mercredi 13 juillet 2016

#trendsinbiochemicalsciences #protéines #vieillissement Vieilles protéines chez l’homme : un Domaine dans l’Enfance

Couple âgé
Source: http://www.notuxedo.com/plugins-wordpress-anciens-articles-blog/
Ce n’est que récemment qu’il a été remarqué que le corps humain contient beaucoup de protéines à durée de vie longue. Leur dégradation progressive dans le temps contribue au vieillissement humain et probalement aux troubles liés à l’âge. De fait, le rôle de l’altération progressive des protéines dans le vieillissement peut être indiqué par de nombreuses maladies neurologiques qui n’apparaissent qu’à l’âge mûr. Un facteur majeur responsable de la détérioration des vieilles protéines est la répartition des résidus d’acides aminés s’opérant spontanément par racémisation, troncature, désamidation, et réticulation. Lorsque les protéines se décomposent de cette façon, leurs structures et fonctions peuvent s’altérer ; ainsi, de nouveaux épitopes peuvent se former et peuvent induire une réponse immune.  Roger J.W. Truscott, et al, dans Trends in Biochemical Sciences, publication en ligne en avant-première, 11 juillet 2016

Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ