Nombre total de pages vues

mercredi 24 août 2016

#thelancetneurology #œdèmecérébral #glyburide #AVC #infarctushémisphériquesévère Sécurité et efficacité de la glyburide administrée par voie intraveineuse pour le traitement de l’œdème cérébral à la suite d’un infarctus hémisphérique sévère (GAMES-RP) : essai de phase 2 randomisé, en double-aveugle, contrôlé par placebo

I.R.M. cérébrale: infarctus cérébral récent hémisphère gauche
Source iconographique et légendaire: http://www.carotida.com/espacio_medico/index.php?id=275&ids=8&fs=
Les modèles précliniques d’AVC ont montré que la glyburide administrée par voie intraveineuse a la capacité de réduire l’œdème cérébral et d’améliorer la survie. Le but de cette étude était d’évaluer la capacité de la glyburide administrée par voie intraveineuse (RP-1127 ; glibenclamide) à améliorer l’œdème cérébral de en toute sécurité, à réduire les besoins en craniectomie décompressive et améliorer les résultats cliniques chez les patients présentant un infarctus hémisphérique sévère.

Pour cette étude de phase 2 en double-aveugle, randomisée, contrôlée par placebo, nous avons recruté des patients - âgés de 18 ans à 80 ans - admis dans 18 hôpitaux situés aux USA, cliniquement diagnostiqués d’un infarctus hémisphérique antérieur sévère depuis moins de 10 h et présentant un volume pondéré des lésions cérébrales mesuré par imagerie IRM de 82-300 cm3. Nous avons réparti les patients dans le groupe placebo et le groupe glyburide par voie intraveineuse à l’aide d’un système de randomisation par internet (1:1). La glyburide par voie intraveineuse était administrée par injection en bolus d’une dose de 0.13 mg accomplie en 2 minutes, suivie par une perfusion par voie intraveineuse à raison de 0.16 mg/h au cours des 6 premières heures, puis 0.11 mg/h au cours des 66 heures restantes. Le critère d’efficacité principal était la proportion de patients atteignant le Score de 0-4 sur l’échelle de Rankin modifiée (mRS) à 90 jours, sans avoir recours à une craniectomie décompressive. L’analyse des réslutats a été effectuée per protocole. L’analyse de sécurité a inclus l’intégralité des patients randomisés qui avaient reçu le médicament à l’étude. (…).

Entre le 3 mai 2013 et le 30 avril 2015, 86 patients ont été répartis de manière aléatoire dans les groupes, mais le recrutement a été interrompu pour des raisons de financement de l’étude. Ni le donateur, ni les investigateurs principaux, ni les investigateurs sur site, ni les patients, ni les agents techniques des services d’imagerie, ni le personnel de l’étude n’avaient accès au tableau de randomisation. La population per protocole de l’étude était composée des 41 patients ayant reçu la glyburide par voie intraveineuse et des 36 participants ayant reçu le placebo. 17 (41%) patients du groupe glyburide par voie intraveineuse et 14 (39%) patients dans le groupe placebo ont présenté un score mRS de 0-4 à 90 jours sans craniectomie décompressive (odds ratio ajusté : 0.87, Intervalle de Confiance [IC] 95% 0.32-2.32 ; p=0.77). Dix (23%) patients sur les 44 du groupe glyburide par voie intraveineuse participant à l’étude et dix (26%) patients du groupe placebo ont présenté des évènements cardiaques (p=0.76), et quatre patients sur 20 ont présenté des évènements indésirables graves (deux dans le groupe glyburide par voie intraveineuse et deux dans le groupe placebo, p=1.00). Un décès dû à un évènement cardiaque est survenu dans chaque groupe (p=1.00).

La glyburide par voie intraveineuse a été bien tolérée chez les patients atteints d’AVC hémisphérique sévèreà risque d’œdème cérébral. Aucune différence intergroupe pour ce qui est du critère d’efficacité principal n’a été notée. La planification d’une étude nouvelle se justifie, afin d’évaluer le potentiel clinique de la réduction de l’œdème par glyburide administrée par voie intraveineuse. Dr Kevin N Sheth, MD, et al, dans The Lancet Neurology, publication en ligne en avant-première, 23 août 2016

Financement : Remedy Pharmaceuticals


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire