Nombre total de pages vues

vendredi 21 octobre 2016

#thelancet #santé #bidonville Histoire, Géographie, Sociologie et Problèmes de Santé des Personnes vivant en Bidonville

Proportion de la population urbaine de chaque pays vivant dans des bidonvilles, d'après les définitions et les recherches de l'UN-Habitat (2005) :      0-10 %      10-20 %      20-30 %      30-40 %      40-50 %      50-60 %      60-70 %      70-80 %      80-90 %      90-100 %      Pas de données
Source: 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bidonville#/media/File:Urban_population_living_in_slums.svg
Les immenses bidonvilles sont devenus une des caractéristiques majeures des villes dans beaucoup de pays à revenus moyens et à faibles revenus. Ici, dans une Série de deux articles*, nous discutons des raisons pour lesquelles les bidonvilles sont des lieux malsains, à risques élevés d’infections et de dommages corporels. Nous montrons que, tout particulièrement, les enfants sont vulnérables, et que la combinaison de la malnutrition et des diarrhées récurrentes mènent à des retards de croissance et des effets à long terme sur le développement cognitif. Nous trouvons que la littérature scientifique relative à la santé dans les bidonvilles est délaissée en comparaison de celle traitant la santé en milieu urbain et du lien entre pauvreté et santé. Cette lacune est importante du fait que la santé est affectée par des facteurs découlant du partage des environnements physiques et sociaux, qui ont certainement des effets au-delà de ceux provoqués par la pauvreté en tant que telle. Dans le second article, nous prendrons en considération les solutions à adopter et prononçons des recommandations pour le développement des soins de santé en bidonville comme sujet d’étude. Alex Ezeh, PhD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 16 octobre 2016

*voir www.thelancet.com

 Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire