Nombre total de pages vues

jeudi 20 octobre 2016

#trendsincognitivesciences #compétition #politique #identité #cognition Orientations politiques ou Identité propre ? Fondements cognitifs du choix des électeurs

Figure Clé: le choix des électeurs réflète une compétition entre les différentes politiques défendues et l'identité propre. Sur la base de récents travaux effectués en neuroscience et en science cognitive, nous prétendons que les choix des électeurs est modelé par la compétition entre questions politiques et identitaires.
Les choix exprimés par les électeurs est l’un des problèmes cruciaux en science politique. Les modèles les plus communs partent du principe que le vote obéit par essence à un choix rationnel basé sur des questions d'orientations politiques pour trouver des solutions à des questions clé et sur des informations ne relevant pas directement de la politique (par exemple identité sociale, personnalité). De tels modèles peuvent expliquer les caractéristiques macroscopiques des élections, ils révèlent aussi d’importantes anomalies résistant à toute explication. Nous défendons une approche nouvelle construite sur la base des récentes recherches effectuées dans le domaine de la science cognitive et de la neuroscience ; spécifiquement, nous soutenons que les orientations politiques et les identités sociales ne se combinent pas forcément de manière additive ; mais entrent bel et bien en compétition pour ce qui est de déterminer les préférences des électeurs. Ce modèle ne se borne pas à expliquer certaines anomalies clé dans le choix des électeurs ; il suggère aussi de nouvelles avenues de recherche, à la fois dans le domaine des domaines des sciences politiques et celui des sciences cognitives. Libby Jenke et Scott A. Huettel, dans Trends in Cognitive Sciences, publication en ligne en avant-première, 18 octobre 2016

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ