Nombre total de pages vues

mardi 14 mars 2017

#thelancet #choléra #Vibriocholerae #épidémie #endémie Séminaire – Choléra

Vibrio cholerae, agent pathogène du choléra.
Source: http://medecins-sans-frontieres.webnode.fr/news/a1er-le-cholera/
Le choléra est une maladie diarrhéique aigue causée par Vibrio cholerae appartenant au sérogroupe O1 ou au sérogroupe O139. Au cours des deux derniers siècles, le choléra a émergé et s’est étendu à partir du delta du Gange à six reprises et une fois à partir de l’Indonésie, causant des pandémies globales. Des approches rationnelles de prise en charge du choléra ont été adoptées, à l’aide de thérapies de réhydratation per os et par voie intraveineuse, qui ont permis de réduire la mortalité dues au choléra de plus de 50% à moins de 1%.

Malgré des améliorations apportées à la qualité de l'eau, notamment à son assainissement, son hygiène, et au traitement clinique du choléra, environ 100 000 décès lui sont encore imputables chaque année. La plupart des décès surviennent dans des environnements où le choléra est présent à l’état endémique, et presque uniquement dans les pays en  voie de développement. Les connaissances actuelles en matière de protection immunitaire contre le choléra, résultant en une immunité intestinale locale, a abouti à la mise au point de vaccins administrés par voie orale, sûrs et protecteurs; et qui sont maintenant stockés et mis à disposition pour le contrôle du choléra, à la fois sur le plan épidémiologique et sur le plan endémique. Prof John D Clemens, MD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 13 mars 2017


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire