Nombre total de pages vues

jeudi 16 mars 2017

#trendsinendocrinologyandmetabolism #nutrients #stressoxydatif #vieillissement Détection des nutrients et Réponse au stress oxydatif

La restriction calorique déclenche un Programme de Défense Active pour Réduire le Stress Oxydatif et Agir Préventivement Contre le Vieillissement et les Maladies Associées au Vieillissement. SIRT1 et SIRT3 réduisent le stress oxydatif en soumettant à régulation l’expression transcriptionnelle et post-translationnelle des antioxydants. La protéine kinase activée par l’AMP (AMPK) diminue la synthèse des acides gras et augmente les niveaux de NADPH pour combattre le stress oxydatif. L’inhibition de la kinase mTOR supprime la biogénèse mitochondriale. À la fois l’inhibition de   mTOR et l’activation du contrôle général des acides aminés par GCN2 facilitent la clairance des protéines oxydées et des mitochondries endommagées par autophagie.
La simplicité et l’efficacité de la restriction calorique (RC) au cours de la vie, et plus particulièrement dans son allongement, ont fasciné des générations d’êtres humains en recherche de la Fontaine de Jouvence. La RC diminue les niveaux de stress oxydatif et de dommages, dont on a postulé le rôle majeur dans le vieillissement et les maladies du vieillissement dans la théorie des radicaux libres. 
On a longtemps attribué cette diminution de stress oxydatif à un ralentissement passif du métabolisme. De récentes avancées dans la connaissance de la détection des nutrients ont fourni des éclairages sur la réponse au stress oxydatif et suggèrent que la RC déclenche un programme de défense active impliquant une cascade de régulateurs moléculaires réduisant le stress oxydatif. Des études physiologiques ont fourni de solides éléments attestant du rôle du stress oxydatif dans le développement d’états pathologiques et de maladies associés au vieillissement ; elles ont en revanche également révélé l’étonnante nécessité d’un stress oxydatif dans le maintien de certaines fonctions physiologiques, et même dans le ralentissement du vieillissement et de la progression du cancer. Le décryptage des mécanismes moléculaires et des implications physiologiques de la réponse au stress oxydatif au cours de la RC augmentera notre compréhension de la biologie à la base du vieillissement et ouvrira la voie dans la mise au point de la RC mimétique pour l’amplification du l'allongement de la vie. Luo Hanzhi, et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism, publication en ligne en avant-première, 15 mars 2017

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle: Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire