Nombre total de pages vues

mardi 5 septembre 2017

#thelancet #exclusif #hypertensionrésistante #barorécepteur Amplification endovasculaire baroréflexe pour traitement de l’hypertension résistante : étude clinique preuve de concept et d’innocuité

"Contrôle de l'hypertension en utilisant les mécanismes de contrôle naturels de l'organisme"
Source: http://www.sevetistudios.com/project/vascular-dynamics/
L’activation du baroréflexe carotidien produit une baisse de la pression artérielle et pourrait trouver là une potentielle application pour le traitement de l’hypertension résistante. Nous avons effectué un essai preuve de concept de test d’un nouveau dispositif d’amplification du barorécepteur, le MobiusHD (Vascular Dynamics, Mountain View, CA, USA), chez les patients atteints d’hypertension résistante.

CALM-FIM_EUR était une étude prospective ouverte, effectuée pour la première fois chez l’homme, effectuée dans six centres situés en Europe. Les patients éligibles étaient des adultes atteints d’hypertension résistante (pression artérielle systolique mesurée au cabinet médical ≥ 160 mm Hg malgré la prise d’au moins trois médicaments antihypertenseurs, incluant un diurétique). Les dispositifs MobiusHD étaient implantés de manière unilatérale dans l’artère carotide interne. Le critère principal était l’incidence d’événements indésirables à 6 mois. Les critères secondaires incluaient les changements en pression artérielle mesurée au cabinet médical et en pression artérielle mesurée 24h sur 24. (…).

Entre décembre 2013 et février 2016, 30 patients ont été recrutés et ont subi une implantation avec succès. La moyenne d’âge était de 52 ans (Déviation Standard : 12 ans), 15 patients (50%) étaient de sexe masculin, et c’étaient en moyenne 4.4 médicaments différents (1.4 médicament) . La pression artérielle moyenne mesurée au cabinet médical était de 184/109 mm Hg (18/14) à la ligne de base, et présentait une diminution de 24/12 mm Hg (13-34/6-18) à 6 mois (p=0.0003 pour la pression artérielle systolique et p=0.0001 pour la pression artérielle diastolique). La  pression artérielle mesurée 24h sur 24 présentait une ligne de base moyenne de 166/100 mm Hg (17/14) et présentait une diminution de 21/12 mm Hg (14-29/7-16) à 6 mois (p<0.0001 pour les pressions systoliques et diastolique). Cinq événements indésirables graves sont survenus chez quatre patients (13%) à 6 mois : hypotension (n=2), aggravation de l’hypertension (n=1), claudication intermittente (n=1) et plaie infectée (n=1).

Chez les patients atteints d’hypertension résistante, l’amplification endovasculaire des signaux reçus par les barorécepteurs à l’aide du dispositif MobiusHD a provoqué une baisse substantielle de pression artérielle avec un profil d’innocuité acceptable. Des essais randomisés, en double-aveugle, avec comme témoins des sujets ayant subi une opération chirurgicale simulée, sont recommandés pour la poursuite d’investigations plus poussées relatives à ce traitement. Dr Wilko Spiering, MD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 1er  septembre 2017

Financement : Vascular Dynamics


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ