Nombre total de pages vues

jeudi 26 octobre 2017

#cell #cellule #gène #cancer #soma Modèles universels de sélection dans le cancer et les tissus somatiques

Drivers = "Conducteurs" (mutations)
Neutral genes = Gènes neutres
Positively selected genes = Gènes sélectionnés positivement
Negatively selected genes = Gènes sélectionnés négativement
1-10 driver mutations per tumor = 1-10 mutations "conducteur" par tumeur
Much stronger force than negative selection = Force beaucoup plus importante que la sélection négative
Coding mutations lost per tumor = Mutations codantes par tumeur 
Le cancer se développe du fait d’une mutation somatique et du processus de sélection clonale, mais les mesures quantitatives de sélection dans le domaine de l’évolution du cancer manquent à ce jour. Nous avons adapté des méthodes à partir de l’évolution moléculaire et les avons appliquées à 7 664 tumeurs s’apparentant à 29 types différents de cancers. Au contraire de l’évolution des espèces comme telle, ma sélection positive pèse plus lourd que la sélection négative au cours du développement du cancer. En moyenne, <1 substitution de base codante/tumeur est perdue par sélection négative, avec une sélection purificatrice presque absente en dehors de la perte de gènes essentiels. Cela permet une énumération de toutes les mutations « conducteur » codantes à l’échelle de l’exome, gènes du cancer connus inclus. En moyenne, les tumeurs portent environ 4 substitutions codantes sous sélection positive, dont les taux s’échelonnent entre <1/tumeur dans les cancers de la thyroïde et des cancers des testicules à >10/tumeur dans les cancers colorectaux et de l’endomètre. La moitié des substitutions « conducteur » surviennent dans des gènes du cancer non encore connus. Avec la charge croissante de mutations, les nombre de mutations « conducteur » augmente, mais pas de manière linéaire. Nous cataloguons ici les gènes du cancer et montrons que les gènes présentent de grandes variations pour ce qui est de la proportion des mutations « conducteur » versus « passager ». Iñigo Martincorena, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 19 octobre 2017

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ