Pages vues le mois dernier

mardi 27 février 2018

#Cell #ARNm #transcrit #méiose Changements omniprésents de niveaux de protéines contrôlés par la commutation d’isoformes de transcrits au cours de la méiose

Transcription Factor = Facteur de Transcription
Canonical mRNAs = ARNms canoniques
Long Undecoded Transcipt Isoform (LUTI) = Isoforme de Transcrit Long Non Décodé
ORF = Cadre de Lecture Ouvert

Afin de mieux comprendre les mécanismes de régulation génique qui programment les processus développementaux, nous avons effectué des mesures simultanées d’ARN messagers (ARNm) au niveau du génome entier, de traduction et de protéines. A notre grande surprise, nous avons relevé que les niveaux de centaines d’ARNm sont anti-corrélés avec leurs produits protéiques correspondants. Nous montrons que, plutôt que de d’émerger à partir de formes canoniques de contrôle de régulation génique, dans au moins 380 cas similaires ou plus, concernant autrement dit 8% de tous les gènes mesurés, implique une commutation régulée sur le plan temporel entre la production d’un transcrit pouvant être traduit en protéine et une isoforme allongée en son extrémité 5’, qui n’est pas efficacement traduisible en protéine. Par ce mécanisme très étendu de modulation des niveaux de protéine (…), un facteur de transcription unique est apte à activer de manière coordonnée et réprimer la synthèse de protéines pour un échantillon distinct de gènes. Cette distinction n’est pas basée sur l’état de l’ARNm (actif ou inactif) mais plutôt sur le type de transcrit produit. Ze Cheng, et al, dans Cell, publié en ligne le 22 février 2018

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ