Pages vues le mois dernier

jeudi 5 avril 2018

#Cell #singerhésus #Zika Neuropathologie fœtale chez des singes rhésus femelles gravides infectées par le virus Zika

ZIKV ≤  7 weeks pregancy = ZIKV   7 semaines de grossesse
Neuronal Necrosis = Nécrose Neuronale
Neuroprogenitor Apoptosis = Apoptose des Cellules Neuroprogénitrice
s


Le développement des interventions de prévention du syndrome associé à l’infection congénitale à virus Zika (CZS) a été limité par le manque de modèle primate non humain de la maladie. Ici, nous montrons que l’infection par le virus Zika (ZIKV) de singes rhésus femelles à un stade précoce de grossesse présente beaucoup de caractéristiques communes avec la CZS chez l’homme. Nous avons contaminé 9 singes femelles enceintes avec le ZIKV, 6 à un stade précoce de grossesse (6-7 semaines de gestation) et 3 à un stade de grossesse plus tardif (12-14 semaines de gestation), et comparé les résultats obtenus avec des individus non contaminés de contrôle.
100% (6 sur 6) des singes infectés à un stade précoce de gestation ont présenté une virémie maternelle prolongée accompagnée d’une neuropathologie fœtale (…), taille réduite du cerveau, et lésions du cerveau visibles par histopathologie, microcalcifications incluses, hémorragie, vascularite, gliose, et apoptose des cellules progénitrices. Des IRM à haute résolution ont décelé des lésions concordantes, indicatrices de profondes lésions au niveau de la substance grise. Nous avons aussi observé des pathologies spinales, oculaires, et neuromusculaires. 
Nos données montrent que l’atteinte vasculaire et les altérations fonctionnelles des cellules progénitrices sont la signature d’une pathogénèse CZS menant vers de nouvelles stratégies de prévention et de traitement de cette maladie. Amanda J. Martinot, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 29 mars 2018

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ