mercredi 21 août 2019

#trendsincellbiology #cancer #pointdecontrôleimmunitaire Mécanismes Régulateurs de l’Expression des Récepteurs du Point de Contrôle Immunitaire

Aperçu des Récepteurs et des Voies de Signalisation Sous-Jacentes menant à l’Expression du Récepteur du Point de Contrôle Immunitaire.

Dans les cellules T, l’expression de IR peut être induite par la stimulation de plusieurs récepteurs, elle implique plusieurs voies de signalisation différentes. Dans l’illustration, les kinases sont colorées en bleu et les facteurs de transcription sont colorés en jaune. La PLC-Ƴ (phospholipase C Ƴ), le DAG (diacylglycérol), et la CaN (calcineurine), colorés en vert, ne sont ni des kinases ni des facteurs de transcription. Le réticulum endoplasmique (ER) est représenté en violet. Les IRs sont soumis à régulation par voie de signalisation sont indiqués dans des boîtes vertes en bas de chaque voie correspondantes. 
Les cellules T répondant aux antigènes tumoraux ou viraux persistants perdent progressivement leur propriétés fonctionnelles, caractéristique de l’épuisement immunitaire. Cet état est également caractérisé par l’expression de multiples récepteurs du point de contrôle immunitaire (IRs) à la surface des cellules. L’immunothérapie du cancer par le ciblage du point de contrôle immunitaire montre des résultats impressionnants sur le plan clinique, mais ce traitement requière d’importantes améliorations du fait que seul un nombre limité de patients peut en bénéficier. Le ciblage des mécanismes de contrôle de l’expression du point de contrôle immunitaire pourrait représenter un pas vers ce but. L’accumulation de données indiquent que cette stratégie peut limiter l’expression du point de contrôle immunitaire, inhibant plusieurs points de contrôle à la fois dans certains cas. Cette revue de littérature discute plusieurs mécanismes par lesquels les IRs sont soumis à activation ou à régulation, et des façons dont ces mécanismes pourraient être exploités dans le développement de futures immunothérapies plus efficaces.  Nicolas Curdy, et al, dans Trends in Cell Biology, publication en ligne en avant-première, 1er août 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: