mercredi 6 novembre 2019

#trendsincancer #cancer #obésité #lipides Métabolisme des Lipides comme Pont entre Régime Alimentaire et Microenvironnement Tumoral

Approvisionnement en Lipides Intrinsèque et Extrinsèque dans le Cancer*

Les voies de signalisation soumettant l’abondance des lipides dans les cellules cancéreuses via la lipogenèse de novo, la captation de lipides ou la dégradation des lipides par oxydation des acides gras (FAO). La lipogenèse de novo et la biosynthèse du cholestérol sont surlignées en jaune. L’intégrité des lipides est modulée par la compartimentalisation des lipides en gouttelettes lipidiques (LDs) et la détoxification des résidus résultant de l’oxydation des lipides par la glutathion peroxydase 4 (GPX4).
Abréviations : ACAT, acétyl-CoA acétyltransférase; ACC, acétyl-CoA carboxylase; ACLY, ATP citrate lyase; ACSS1, acétyl-CoA synthétase; CPT1, carnitine palmitoyltransférase I; FABPs, protéine de liaison des acides gras; FASN, fatty acid synthase; G6PD, glucose-6-phosphate déshydrogénase; GCLC, sous unité catalytique de la glutamate–cystéine ligase; GCLM, sous unité modificatrice de la glutamate-cystéine ligase; GLS, glutaminase; GLUT1, glucose transporter 1; GSR, glutathion-disulfide réductase; GSS, glutathion synthétase; HMGCR, hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase; HMGCS, hydroxymethylglutaryl-CoA synthase; IDH, isocitrate déshydrogénase; LDHA, lactate déshydrogénase A; LDLR, récepteur des lipoprotéines de faible densité; MCTs, transporteurs monocarboxylase; PDH, pyruvate déshydrogénase; PHGDH, phosphoglycérate déshydrogénase; PFK, phosphofructokinase; PSAT1, phosphosérine aminotransférase 1; PSPH, phosphosérine phosphatase; SHMT1, serine hydroxyméthyltransférase 1; SCD, stéaroyl-CoA désaturase; SLC1A4, membre 4 de la famille 1 de transporteurs de solutés; SLC1A5, membre 5 de la famille 1 de transporteurs de solutés; SLC7A11, membre 11 de la famille 7 de transporteurs de solutés carrier; TXNRD, thiorédoxine réductase.

L’obésité est facteur contributif majeur au développement du cancer, partout dans le monde. Des évidences épidémiologiques suggèrent que le régime alimentaire agit sur le risque de cancer et influe sur les résultats obtenus suite à l’administration des traitements. Ainsi, étudier l’impact du régime alimentaire du régime alimentaire dans le développement du cancer devrait être une priorité sur le plan clinique. Dans cette Revue de littérature, nous mettons en évidence les données soutenant le rôle du métabolisme des lipides dans la formation du microenvironnement tumoral (TME) et sur le phénotype des cellules cancéreuses. Nous discutons également de la manière dont les lipides provenant de la prise alimentaire peuvent impacter ledit phénotype et par ricochet affecter le destin de la maladie et la réponse au traitement. Finalement, nous positionnons les stratégies potentielles d’exploitation de ces savoirs dans le but d’augmenter l’efficacité des traitements et la survie des patients. Barrie Peck, Almut Schlze, dans Trends in Cancer, publication en ligne en avant-première, 31 octobre 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

*Merci de cliquer sur la figure pour en obtenir la parfaite définition visuelle (note de l'éditeur de ce post)

Aucun commentaire: