lundi 27 janvier 2020

#trendsincellbiology #imageriecellulaire #cellule Imagerie Chimique Subcellulaire : Pistes Nouvelles en Biologie Cellulaire

1. IMAGERIE EN TEMPS REEL
2. PREPARATION DES ECHANTILLONS
3. IMAGERIE SUBCELLULAIRE
4. TRAITEMENT DE L'IMAGE
VISUALISATION ET QUANTIFICATION DES PROCESSUS SUBCELLULAIRES
Cliquer sur l'image pour en obtenir la meilleure netteté (note de l'éditeur du présent post)

Contours fonctionnels de l’Imagerie Subcellulaire Multimodale Corrélative Incluant Imagerie Electronique et Imagerie Chimique
Des cellules peuvent être isolées individuellement d’une population sur culture de tissu, ou d’un environnement et observées in vivo en appliquant la microscopie optique/à fluorescence pour l’imagerie dynamique et fonctionnelle. Après préparation des échantillons (fixation et sectionnement), une cellule peut être étudiée par différentes plateformes d’imagerie à haute résolution en analyse corrélative. La microscopie peut dévoiler des infrastructures détaillées d’une cellule alors que les plateformes d’imagerie chimique [La spectrométrie de masse des ions nano-secondaires (nanoSIMS), microscopie à rayons X à induction de fluorescence, SIMS par temps de vol, SIMS hybride] capables de visualiser et de quantifier les éléments, isotopes et molécules au niveau subcellulaire. Finalement, le processus de traitement de l’image permet la corrélation entre les micrographies multimodales contenant l’information complémentaire sur la cellule. Ce système requière encore quelques développements sur le plan méthodologique à des degrés divers, depuis la préparation des échantillons jusqu’au traitement de l’image ; afin de permettre une meilleure compréhension du métabolisme et de la physiologie d’une cellule au niveau nanométrique dans toute l’acception de son état naturel.

Afin de mieux comprendre la physiologie et l’aptitude à s’acclimater de la cellule, un des grands défis du futur est d’accéder à l’intérieur d’une cellule pour y dévoiler son environnement chimique (composition et distribution des éléments et des molécules). L’imagerie chimique s’est déjà considérablement améliorée en termes de sensibilité et de résolution spatiale pour visualiser et quantifier les nutrients, métabolites, éléments toxiques, et médicaments au niveau subcellulaire d’une cellule unique. Le but de cette revue de littérature est de présenter le potentiel actuel de ces technologies d’imagerie émergentes et de guider les biologistes vers une stratégie permettant la visualisation des processus biologiques au niveau nanométrique. Nous décrivons aussi des solutions variées de combinaison de techniques multiples d’imagerie corrélatives et fournissons des perspectives et de futures orientations pour l’imagerie subcellulaire intégratives dans bon nombre de disciplines différentes. Johan Decelle, et al, dans Trends in Cell Biology, publication en ligne en avant-première, 24 janvier 2020

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: