jeudi 12 mars 2020

#trendsincellbiology #cancer #métabolismecellulaire Métabolisme de l’Azote, Cancer et Immunité

Tumor Environment = Environnement Tumoral
Nitrogen Source (amino acids) = Source d'Azote (acides aminés)
Nitrogen Waste = Rejets d'Azote
Urea = Urée
Uric Acid = Acide Urique
Creatinine = Créatinine
APC = Antigen Presenting Cell = Cellule Présentatrice de l'Antigène
Extracellular Protein = Protéine Extracellulaire
Cancer Cells = Cellules Cancéreuses

Métabolisme de l’Azote au Sein du Microenvironnement Tumoral (TME).

Les sources en Azote sous forme d’acides aminés (AAs) sont une caractéristique commune des cellules cancéreuses, immunitaires, endothéliales, et stromales du TME. Outre les AAs libres, la captation d’azote sous forme de protéines extracellulaires (par micropinocytose) est régulée à la hausse dans le cancer. Le rejet de déchets azotés sous forme d’ammoniaque peut aussi assimilé par les cellules cancéreuses du microenvironnement ; cependant, la question de savoir si un tel phénomène existe dans d’autres types cellulaires reste à élucider. Les cellules tumorales régulent à la hausse le catabolisme intracellulaire du tryptophane et de l’arginine, baissant leurs niveaux dans l’espace extracellulaire. La diminution des taux de tryptophane et d’arginine sur le plan local peut inhiber la prolifération et la fonction des cellules T CD8+ effectrices. Il est prouvé que les dérivés cataboliques du tryptophane (kynurenine) favorisent le phénotype régulateur chez les cellules T (Treg). Les cellules stromales résidant au voisinage des cellules cancéreuses peuvent relâcher de l’alanine par autophagie de même que de la glutamine via la glutamine synthétase, qui peut être utilisée par les cellules cancéreuses environnantes. 

L’un des besoins fondamentaux à satisfaire pour la croissance et la prolifération cellulaires est l’apport en azote, et son utilisation doit être étroitement régulée. L’azote peut provenir des acides aminés (AAs) et utilisés à des fins de biosynthèse par des réactions de transamination et déamination. De plus, les disponibilités limitées en azote dans les cellules peuvent interrompre la synthèse des protéines, des acides nucléiques, et d’autres composés azotés. Le recablage du métabolisme cellulaire nécessaire au soutien des processus anaboliques est une caractéristique commune au cancer et aux cellules immunitaires en prolifération. Dans cette revue de littérature, nous discutons de quelle manière l’azote est utilisé dans les voies de biosynthèses et soulignons les différents programmes métaboliques et oncogéniques qui altèrent le flux d’azote permettant de maintenir la production de biomasse et la croissance, caractéristique émergente importante du cancer et de la prolifération des cellules immunitaires. Kiran Kurmi et Marcia C. Haigis, dans Trends in Cell Biology, publication en ligne en avant-première, 10 mars 2020

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: