Nombre total de pages vues

mardi 25 juin 2013

Maladies pulmonaires rares et développement de médicaments orphelins

Oedème pulmonaire aigu: radiographie à l'admission. Aspect infiltratif strictement localisé à droite avec hypoperfusion controlatérale. In Revue de Pneumologie Clinique Volume 64, Issue 4, August 2008, Pages 178 - 182
Source iconographique et légendaire: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S076184170800059X
Les maladies rares représentent un important fardeau de soins de santé à travers le monde. On ne connaît que peu de choses sur les causes, l’étiologie et le traitement de ces troubles ; ainsi, les prestataires de soins non spécialistes et les patients n’ont pas les connaissances suffisantes permettant de traiter les problèmes spécifiques à ces pathologies. On estime jusqu’à trois millions de nombre d’Européens atteints d’une maladie pulmonaire rare. Quelques associations – dont bon nombre sont gérées par les patients eux-mêmes – tentent d’en élever le niveau de connaissances de ces maladies afin d’améliorer la compréhension et la gestion des troubles associés. Des initiatives ont été lancées aux États-Unis et en Europe, visant à encourager l’Industrie du Médicament à investir dans des recherches ciblées qui par ailleurs pas très attractives, du fait des populations réduites concernées. Malgré les obstacles à surmonter et les défis à relever, l’on constate de croissants et considérables progrès réalisés dans la recherche et le développement de médicaments nouveaux destinés aux traitements des maladies rares.  Dr Paolo Spagnolo MD, Emeritus Prof Roland M du Bois MD, Prof Vincent Cottin MD ; in The Lancet Respiratory Medicine, Early Online Publication, 25 June 2013, in press

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ