Pages vues le mois dernier

vendredi 6 décembre 2013

L’endothélium comme contrôleur du transport des acides gras

L'insulino-résistance se situe au carrefour des voies de régulation du métabolisme énergétique
Source iconographique: http://titan.medhyg.ch/mh/formation/print.php3?sid=23877
L’endothélium est omniprésent dans toutes les disciplines cliniques ; et est crucial à la fonction de tout système d’organes. Le rôle crucial – mais mal compris – de l’endothélium est sa capacité à contrôler le transport d’énergie selon les besoins des organes. Les acides gras (FA) en particulier, représentent une source d’énergie clé, alimentant de nombreux tissus ; toutefois, leur utilisation est soumise à très stricte régulation, afin d’empêcher les conséquences potentiellement délétères de leur accumulation, comme par exemple le développement de l’insulino-résistance. De récentes études ont identifié d’importants mécanismes endothéliaux de signalisation, impliquant le facteur de croissance endothélial vasculaire B, du récepteur-γ activable par les proliférateurs des peroxysomes, et l’apeline, qui joue un rôle dans la régulation endothéliale du transport des acides gras. Dans cette revue de littérature, nous discutons des mécanismes par lesquels  ces voies de signalisation soumettent la cette fonction endothéliale clé à régulation. Devi Merhrotra et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism – 921, publication en ligne en avant – première, 3 décembre 2013

Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ 
Enregistrer un commentaire