Nombre total de pages vues

mardi 25 novembre 2014

#toux #afférencesvagales #récepteurP2X3 #AF-219 #antitussifs Antagoniste AF-219 du récepteur P2X3 dans la toux chronique réfractaire : un essai de phase 2 randomisé, en double – aveugle, et contrôlé par placebo

Source iconographique et légendaire: http://revue.medhyg.ch/print.php3?sid=24140
Des études précliniques suggèrent que les récepteurs P2X3 sont exprimés par des afférences vagales au niveau du système respiratoire, contribuant ce faisant à l’hypersensibilisation des neurones sensitifs. Les récepteurs P2X3 pourraient jouer un rôle dans la médiation du réflexe de la toux, menant à la toux chronique.  Notre but était d’étudier l’efficacité d’un antagoniste P2X3 premier produit d’une nouvelle classe de médicament AF-219, pour la réduction de la fréquence de la toux chez les patients atteints de toux chronique réfractaire.

Nous avons effectué un essai croisé en deux périodes, en double – aveugle contrôlé par placebo, dans un seul centre situé au Royaume – Uni. Nous avons, à l’aide d’une séquence générée par ordinateur, placé de manière aléatoire les patients atteints de toux chronique réfractaire, soit dans le groupe de sujets recevant AF-219  à raison de 600 mg deux fois par jour, soit dans le groupe de sujets recevant le placebo (1:1) ; puis, à la suite d’une période de lavage de deux semaines (période au cours de laquelle les patients ne reçoivent pas les médicaments habituels)*, les patients assignés ont été placés sous un autre traitement. Ni les patients, ni le personnel soignant, ni les investigateurs n’avaient accès au tableau de randomisation. Nous avons mesuré la fréquence quotidienne des épisodes de toux (critère principal d’évaluation) à la ligne de base, puis après 2 semaines de traitement, à l’aide d’enregistrements des épisodes de toux sur 24 h. L’analyse primaire a été effectuée selon un modèle à effets mixtes sur la population en intention de traiter. (…).

Sur 34 sujets étudiés entre le 22 septembre 2011 et le 29 novembre 2012, nous avons répartis de manière aléatoire 24 patients (âge moyen 54.5 ans ; Déviation Standard [DS] 11.1). Dans l’analyse de cas, la fréquence d’épisodes de toux était diminuée de 75% chez les patients recevant  AF-219 versus ceux recevant le placebo (p=0.0003). La fréquence diurne a chuté, à partir d’une moyenne de 37 épisodes de toux par heure (DS 32) à 11 (8) épisodes de toux par heure après administration de AF-219 versus 65 (163) épisodes de toux par heure à 44 (51) épisodes de toux après placebo. Six patients se sont retirés avant la fin de l’étude du fait de troubles gustatifs, qui ont été rapportés par tous les patients prenant AF-219.

Les antagonistes aux récepteurs P2X3 semblent jouer un rôle clé dans la médiation de l’hypersensibilité neuronale dans la toux. Les antagonistes des récepteurs P2X3 comme AF-219 constituent un nouveau groupe prometteur d’antitussifs.  Rayid Abdulqawi PhD et al, The Lancet, publication en ligne en avant – première, 25 novembre 2014

*note du traducteur

Financement : Afferent Pharmaceuticals

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ