Nombre total de pages vues

mardi 12 juillet 2016

#Cell #imagerieen3D #nanoscope #celluleentière Imagerie en 3D à très haute résolution de cellules entières

Un nouveau microscope à ultra haute résolution ouvre une fenêtre permettant d'observer les organites cellulaires et structures cellulaires sur de grands volumes. 
La microscopie en fluorescence à très haute résolution dite « Nanoscope », ou la microscopie à super-haute résolution, est devenue un outil important en recherche biologique. Cependant, du fait d’une définition relativement inférieure en profondeur (50-80 nm), ainsi que des échantillons « en coupe épaisse » à détérioration rapide, son application pratique en biologie a été effectivement limitée à des observations en deux dimensions en échantillons plus fins.
Ici, nous présentons le développement de l’observation à très haute résolution dite « Nanoscope » à cellule entière 4Pi à molécules fluorescentes commutables, un nanoscope optique permettant l’imagerie de structures en trois dimensions (3D), à une résolution atteignant 10 à 20 nm chez les cellules de mammifères. Nous démontrons que la technique W-4PïSMSN est applicable à divers domaines de la recherche par l’imagerie d’architectures moléculaires complexes, des bactériophages aux pores nucléaires, cils, complexes synaptonémaux en grands volumes cellulaires visibles en 3D. Fang Huang et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 7 juillet 2016

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire