Nombre total de pages vues

vendredi 7 juillet 2017

#thelancet #virussyncytialrespiratoire #pédiatrie Estimations du fardeau global, régional et national des infections du tractus respiratoire inférieur dues au virus syncytial respiratoire chez les jeunes enfants en 2015 : revue systématique de littérature et étude de modélisation

Virus Syncytial Respiratoire.
Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Virus_respiratoire_syncytial
Nous avons précédemment estimé que le virus syncytial respiratoire (RSV) était associé à 22% de tous les épisodes des infections aigues du tractus respiratoire inférieur (ALRI) résultant en 55 000 à 199 000 décès chez les enfant de moins de 5 ans en 2005. Au cours des 5 dernières années, l’activité majeure de recherche sur le RSV a permis de recueillir de nouvelles données substantielles provenant de pays en voie de développement. Avec un jeu de données considérablement amplifié recueilli à la faveur d’une collaboration internationale d’ampleur, notre but était d’estimer l’incidence globale, le taux d’admission à l’hôpital, et la mortalité due aux épisodes de RSV-ALRI chez les jeunes enfants en 2015.

Nous avons estimé l’incidence et l’admission à l’hôpital dues aux ALRI associées au RSV chez les enfants de moins de 5 ans stratifiés par âge et niveau régional de revenus selon la Banque Mondiale, à partir d’une revue de littérature de compte rendus d’études publiés entre le 1er janvier 1995 et le 31 décembre 2016, et des données non-publiées extraites de 76 études de population de haute qualité. Nous avons estimé l’incidence de RSV-ALRI dans 132 pays en voie de développement à l’aide d’un modèle basé sur l’évaluation des facteurs de risque et les estimations sur la population en 2015. Nous avons estimé aussi la mortalité globale due à RSV-ALRI en identifiant des études rapportant des données mensuelles de mortalité due à ALRI dans la communauté l’activité RSV.

Nous avons estimé que globalement, en 2015, 33.1 millions (degré d’incertitude – UR pour Uncertainty Range dans le texte 21.6-50.3) épisodes de RSV-ALRI ont résulté en environ 3.2 millions (2.7-3.8) admissions à l’hôpital, et 59 000 (48 000-74 500) de décès à l’hôpital chez les enfants de moins de 5 ans. Chez les enfants de moins de 6 mois, 1.4 million (UR 1.2-1.7) admissions à l’hôpital, et 27 300 (UR 20 700-36 200) décès à l’hôpital était dus au RSV-ALRI. Nous avons aussi estimé que la mortalité globale due à RSV-ALRI. Nous avons aussi estimé que la mortalité globale due à RSV-ALRI pouvait s’élever à 118 200 (UR 94 600-149 000). L’incidence et la mortalité ont varié de manière substantielle d’année et année dans les différents groupes de population considérés.

Globalement, le RSV reste une cause reconnue de d’ALRI pendant l’enfance, et la cause majeure des admissions à l’hôpital chez les jeunes enfants, avec pour résultat un lourd fardeau à la charge des services de santé. Environ 45% des admissions à l’hôpital et des décès à l’hôpital dus à RSV-ALRI surviennent chez des enfants de moins de 6 mois. La vaccination systématique de la mère contre RSV ou un anticorps monoclonal pourrait avoir un effet significatif sur le fardeau à supporter dans ce groupe d’âge.  Ting Shi, PhD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 6 juillet 2017

Financement : Fondation Bill et Melinda Gates

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ